Vente immobilière : la vente aux enchères et l’échange de bien

Publié le : 04 août 20163 mins de lecture

Pour vendre un bien immobilier, un vendeur a le choix entre plusieurs modes de vente. Certains sont mal connus du grand public. Une maison ou un appartement peut ainsi être vendu en viager, faire l’objet d’une vente aux enchères ou encore être échangé contre un autre bien immobilier. Vous pouvez aussi procéder à une vente immobilière en ayant recours à laforet-colombes.com.

Même si la majorité des ventes immobilières s’effectuent de manière traditionnelle, un vendeur peut opter pour d’autres solutions pour vendre une maison ou d’un appartement. Certains particuliers choisissent de vendre leur bien par l’intermédiaire d’une agence immobilière. D’autres préfèrent la vente de particulier à particulier qui leur permet de faire l’économie de frais ou commissions d’agence. La vente en viager est peu répandue en France et seules quelques agences se sont spécialisées dans  ce secteur particulier de l’immobilier. L’acheteur signe alors un contrat de vente en viager. Il verse au vendeur une somme initiale (le bouquet) librement fixé entre les parties puis des rentes mensuelles dont le montant est défini par le contrat.

La vente immobilière aux enchères publiques est souvent utilisée pour vendre un bien immobilier qui fait l’objet d’un litige entre différentes personnes notamment en cas de problème d’héritage. Si les ayant-droits n’arrivent pas à s’entendre sur le montant du prix de vente d’une maison ou d’un appartement, le bien pourra être vendu aux enchères. Le notaire collecte toutes les informations visant à estimer la valeur du bien avant de l’inscrire au calendrier des ventes publiques. Le vendeur ne peut pas contester le prix proposé et s’engage à accepter la dernière offre. Ce type de vente est aussi appelé  vente à la bougie. Les intéressés doivent faire connaitre leur offre de prix avant que la mèche de la bougie ne s’éteigne. De nouveaux acquéreurs peuvent venir surenchérir  de 10% au minimum la meilleure offre. L’acheteur qui remporte les enchères aura 45 jours pour payer le bien.

L’échange de bien est un mode de vente immobilière pas très répandu. La transaction immobilière s’effectue entre particuliers et il n’y a pas de frais hormis les frais de notaire et les droits de mutation exigés en cas de changement de propriété. Si les deux biens immobiliers ont la même valeur, les frais sont partagés  de manière équitable. Dans le cas contraire, les deux parties s’entendent sur un montant compensatoire pour éviter que l’un des propriétaires ne soit lésé. La vente immobilière est authentifiée devant un notaire qui se charge d’établir un contrat d’échange de bien immobilier.

Plan du site